La question du chômage, vous en avez pas marre, vous ? C'est vrai que la crise du chômage mérite qu'on y réfléchisse sérieusement, quand on y pense. Parce que, en vérité, il y a une bonne part du chômage qui est engendrée par ceux qui ne veulent pas travailler. Qu'on ne vienne pas me dire que tout le monde veut travailler! Ça n'est pas vrai. J'ai discuté le coup avec un Black, médecin de son état en Éthiopie, qui avait refusé, à Pôle Emploi, de vider les poubelles!!! Et pourquoi, je vous le demande! Qu'est-ce qu'elles ont, nos poubelles ?! J'en connais plein du même genre, moi, qui ne pensent qu'aux vacances aux Seychelles ou au Qatar. Que ça ne tente pas du tout, de faire leur devoir et de travailler pour réduire le chômage endémique français. Faut quand même être sérieux, merde! Le chiffre de chômeurs en France est, aux dernières nouvelles, de 3.400.000 personnes. Sur ce chiffre-là, si on commençait par retirer ceux qui ne veulent pas travailler, ça réduirait le problème, peut-être de moitié. Qui sait!? Même plus, on ne sait pas. Alors, moi, je dis, sus aux chômeurs qui coincent la bulle aux frais du contribuable. Qu'on les expédie aux Seychelles, s'ils y tiennent, ou qu'on les mette en prison! Vous allez voir que, quand on les mettra en demeure de choisir, le problème sera vite résolu! C'est l'idée de Rebsamen, en gros. Pas bête!  

Le chômage