De cette époque, s'il fallait que je retienne un souvenir, ce serait celui-là.

C'est un souvenir que j'ai raconté des centaines de fois... Enfin, des centaines... disons plein de fois...

Je ne m'en lasse pas.

On sortait d'une réunion de rédaction, à Paris, Greg et moi.

A cette époque, il était rédacteur en chef de Tintin.

Il me dit:

-- On va prendre un pot? 

-- Sûr, je réponds.

Sans vraiment parler, on était tous les deux sur la même longueur d'ondes.

On nous sert au comptoir, on échange quelques mots. Puis, il me dit:

-- ...Au fait, comment que ça se fait que tu n'es jamais venu à Tintin

-- Ben, je fais, la bouche ouverte, parce que personne ne me l'a jamais demandé!

-- Eh bien, qu'il rétorque, je te le demande.

Je marque un temps, je réfléchis, je le regarde...

-- Mais...Pour faire quoi?

-- Ce que tu veux.

 Voilà.

C'est comme ça, aussi simplement, en trois mots (quatre pour être précis), que Martin Milan est né, et que s'écoula une collaboration de plus de vingt ans. Jusqu'à ce qu'il soit remplacé à son poste, et que je me tire aussitôt ailleurs. S'il était encore vivant, j'y serais toujours. Mais si, bien sûr!

C'était comme ça que les choses se passaient ...autrefois.

http://www.bd-artstrip.com

Martin Milan - T05_40_2_revu