Avant hier soir, je suis tombé par hasard sur un film de Chaplin que j'ai dû voir une quinzaine de fois.Toujours aussi drôle et efficace.Un régal. « Les temps modernes ». Vous connaissez l'histoire, la chaîne de montage, Charlot qui devient dingue à force de faire toujours la même chose, qui se fait virer et qui dort dehors. Qui rencontre une pauvre fille comme lui, une sans domicile fixe. Le film est de 1936. Il a donc 76 ans. Ca faisait rire, il n'y a pas longteùps encore. Brusquement,j e me suis aperçu que ça ne me faisait plus rire du tout. J'ai éteint la télé. 76 ans. Une histoire de pauvres qui dorment dans la rue. 76 ans plus tard, dormir dans la rue, c'est toujours d'actualité. Il semblerait bien que la pauvreté soit constitutive de cette société, finalement. Peut-être qu'il faut en prendre son parti? La pauvreté, un crabe qui ne lâche pas prise? Qui veut sa part. Qui sectionne ou il peut, à l'aveugle … Valls dit qu'on manque d'indignation. Et il en est où, à propos du crabe?

http://www.bd-artstrip.com/fr/

Ne et K et le crabe